Résidence de Benoit Godin et Bilal

Septembre 2021 / le comédien et le musicien en résidence d’écriture à Obro.

« La carte au trésor », une lecture musicale d’après le roman de Mo Yan.

« Cette histoire, du début à la fin, ne contient qu’une seule parole vraie – cette histoire, du début à la fin, ne contient pas une seule part de vrai. »

Flânant sur un boulevard agité de Pékin, un petit fonctionnaire falot se fait alpaguer par un vieux camarade de son village d’origine, l’intarissable et roublard Make, heureux de mettre à profit ces retrouvailles fortuites. Contraint et forcé, mais bien décidé à expédier au plus vite l’importun, il l’entraîne dans un petit restaurant tenu par un couple de vieillards. Une gargote où l’on sert des raviolis au chou, au navet, au fenouil… et pourquoi pas des raviolis à la viande de tigre ?

Voilà le point de départ d’un récit fantasque et virtuose où s’entremêle le quotidien et le conte, le vulgaire et le magique. Un simple repas, dominé par la gouaille de Make, qui mènera peut-être jusqu’à un trésor insoupçonné.

Benoît Godin et Bilal ont décidé de faire vivre ce texte étourdissant de l’écrivain Mo Yan grâce à la rencontre inattendue entre lecture et musique électronique. Et de s’attacher ainsi à réexplorer l’art inépuisable de raconter des histoires, véritable sujet de cette aventure.

A propos des artistes

Bilal, le musicien

Originaire de Dordogne où il est revenu se réinstaller récemment, Bilal est membre du groupe DaKrewLab, tout en menant une carrière solo de beatmaker.
Véritable activiste du milieu électro/hip-hop, il ne cesse d’expérimenter de nouvelles manières de faire vivre cette scène : animation d’ateliers participatifs inédits (Select players), création des premières scènes ouvertes électro de Toulouse (les Space Jam Sessions de Toulouse)…

Il aime à diversifier ses champs d’expérimentation, notamment pour le monde du spectacle vivant. Il a ainsi joué et signé la musique dans deux spectacles de la compagnie En filigrane : « Le Cabaret surréaliste » (2009) et « Le Miroir dʼAlice » (2014). Il a également l’auteur de la bande-son de plusieurs ciné-concerts.

Sa recette, immuable et efficace : le mélange de sons électroniques et de samples acoustiques. Il sʼapplique pour « La Carte au Trésor » à recuisiner les répertoires traditionnels chinois.

Benoît Godin, le lecteur

Benoît Godin vient du monde de la radio : présentateur, producteur, documentariste…
Il est ainsi le réalisateur d’un documentaire sonore en six épisodes sur le leader kanak Eloi Machoro, dont une version courte a été diffusée sur RFI en octobre 2020.

Basé à Toulouse, il est un infatigable voyageur et explore régulièrement l’Asie. Amoureux de la Chine, qu’il a arpenté sac sur le dos, il est à l’initiative de cette création.
Déjà entendu dans plusieurs fictions radiophoniques et lectures collectives, il sera la voix de
« La carte au trésor ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s