Résidence d’Anastasia Kruglyak

Janvier 2022 / La comédienne en résidence à Obro pour son premier spectacle accompagnée de Thomas Delpérié et Clément Bernis.

Toska (russe, nom féminin) : une mélancolie apathique, une tristesse sans cause précise, une pointe d’angoisse; le désir ou le mal du pays, comme la « saudade » en portugais ; un malaise intérieur pour un endroit lointain ou un temps passé.

TOSKA est le premier projet solo d’Anastasia Kruglyak épaulé et encadré par la compagnie Corde Verte. Il réunit trois artistes – un musicien, un artiste visuel et une comédienne – qui se plongeront dans le Moscou des années 2000 pour retracer la voie de la formation d’une conscience dans le chaos de la Russie post-soviétique.

Qui est ce jeune sang ?
Quels ancrages, quels repères se dessinent à l’enfant dans cette toile de
quartiers résidentiels ?
Qui est l’auteur de ce grand vide dans l’esprit et dans les poches ?
Y a-t-il une issue ?

Se pencher sur les fruits des échanges entre deux générations : celle des enfants de la guerre, ébranlée par la perte de sa toute puissance, démunie et désorientée par la chute de l’URSS, et celle qui naquit dans les années 1990, se lançant avec abnégation dans une nouvelle histoire.

À propos des artistes

ANASTASIA KRUGLYAK, autrice et interprète sur TOSKA

Née en 1994 à Moscou en Russie, elle étudie la danse et le chant depuis le plus jeune âge pour ensuite rejoindre le Théâtre de la Jeunesse de Moscou en 2007 qui l’introduit aux métiers du spectacle. Jusqu’à 2011 elle fait partie d’un ensemble a capella qui recueille et interprète d’anciens chants slaves, religieux ou traditionnels. Elle poursuit sa pratique régulière d’écriture et obtient également une licence d’enseignement des langues. Passionnée par le design et la création de vêtements, elle apprend la couture de façon autodidacte et fabrique alors ses premières pièces personnelles.

Lors de son arrivée en France en 2016, elle participe au spectacle « Notre Petite Ville » de Thornton Wilder dirigée par Simon Mauclair en tant que maquilleuse et assistante de la créatrice costumes. La même année dans l’atelier de l’Opéra de Limoges elle conçoit avec l’équipe de Joël Viala les costumes pour « De cendre et d’or » de Sergio Simon. Elle est créatrice costumes et maquillage pour les spectacles « Noces d’enfants » d’Hélène Bertrand, Cie La Sauvage, « Les oiseaux meurent facilement dans cette chambre » de Jean-Baptiste Tur, Collectif Le Grand Cerf Bleu, « Le Météore » du Collectif Zavtra.

Simultanément à cela, elle participe à différents projets théâtraux en tant qu’assistante à la mise en scène (« Le Rêve d’un Homme Ridicule » du Collectif Cornerstone où elle travaille également sur l’univers visuel du projet, « Brèves d’Intolérance » par le Collectif Le Grand Cerf Bleu, « Le Météore » du Collectif Zavtra), comédienne (« Horla » de Christopher Roussel, « Corps étrangers » d’Amine Boussa, « Jérôme » de Yann Karaquillo, « Le voyage de Pierre Digan » de Max Eyrolle) ou encore danseuse pour le projet artistique autour de la maladie d’Alzheimer avec Florence Peyrard et Flore Maille, en cours.

Elle apprend la danse avec Kaori Ito et Amine Boussa, la contorsion et la pole dance avec Sophie Martinet, Prana Ovide-Etienne et Emmanuelle Richard, la présence en scène avec Alexandre Del Perugia et Vincent Rouche. Elle est soutenue et encouragée par le Collectif Zavtra lors des premières lectures de ses textes traduits du russe en français, ce qui la motive à assumer son écriture en langue française et à se lancer dans la création du projet TOSKA.

THOMAS DELPÉRIÉ, musicien et technicien sonore sur TOSKA

Né en 1987 à Tulle en Corrèze, il étudie la musique classique au conservatoire et poursuit alors dix années de guitare classique. Il continue ensuite la guitare électrique en autodidacte et jouera dans différentes formations de musiques contemporaines en tant que guitariste, batteur ou encore bassiste. Celles-ci le mèneront à entreprendre plusieurs tournées européennes et internationales à travers toute l’Europe ainsi que le Royaume-Uni, la Scandinavie, la Russie ou encore le Japon. Depuis deux ans, il poursuit son parcours musical avec plusieurs expériences en tant que compositeur principal et musicien live pour le théâtre, notamment pour Le Collectif Le Grand Cerf Bleu, en parallèle de travaux récents de compositeur de musique de film et créateur sonore.

CLÉMENT BERNIS alias LE POISSON, artiste visuel sur TOSKA

Né à Limoges, diplômé de l’école Estienne à Paris, Clément Bernis travaille dans le champ de la création visuelle au gré des projets qui croisent sa route. Il signe des illustrations pour la presse française (journal Le Un, Reporterre, revue Zadif) depuis 2015. Passionné par le cinéma, la projection et l’image en mouvement, il multiplie les collaborations dans le domaine du spectacle vivant : musique, théâtre et installations. Il mêle le travail de l’image à celui du son et du récit. Sur scène ou sur la table à dessin, il travaille aux côtés de formations variées, parmi lesquelles le musicien limousin Artuan de Lierrée, Le Concert de l’Hostel Dieu, le Centre Chorégraphique National de Créteil (Mourad Merzouki) et l’Opéra de Limoges.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s