Résidence de S-Composition

photo : Louis Maniquet

Juillet 2022 / Résidence du collectif pour le projet « Zone sensible »

Zone sensible est un espace de création et de composition musicale conçu par Jean-Pierre Seyvos (composition, voix, écriture), Chloé Latour (voix, dramaturgie) et Olivier Duperron (créateur sonore, saxophoniste) – avec la collaboration artistique de Marie Suzanne de Loye (Viole de gambe).

Espace artistique hybride, Zone sensible accueille des personnes de tous horizons et entend créer au travers de la création de chansons « géo-pathiques » une nouvelle sensibilité aux questions écologiques.

Bien que nous nous trouvions dans une nouvelle ère, ce que le philosophe Bruno Latour appelle le « nouveau régime climatique », nous avons beaucoup de difficulté à réaliser et à métaboliser la situation dans laquelle nous nous trouvons. L’écologie s’affiche partout, s’invite dans tous les débats, une vague idée de fin du monde s’agite devant notre nez… Mais rien à faire, l’idée ne devient pas un sentiment ! Nous n’avons ni les émotions, ni les capteurs qui permettraient de nous rendre sensibles à ce Globe trop fragile, trop vaste et complexe, trop réactif.

Le projet ouvre donc un espace de recherche artistique pour pouvoir explorer, nommer, capter, partager ces nouveaux affects qui nous traversent – apprendre à y faire face, et à les discerner – à en rire, afin de nous créer – pas à pas – une nouvelle sensibilité collective plus ajustée aux réalités terrestres.

A propos des artistes

Jean-Pierre Seyvos

Né à Lyon en 1963, Jean-Pierre Seyvos est compositeur et metteur en scène, fondateur et co-directeur artistique de S-composition. Il est également formateur et consultant dans le domaine des politiques culturelles, avec une expertise particulière pour les questions d’éducation et d’enseignements artistiques, et de création partagée dans le domaine du spectacle vivant.

Chloé Latour

avocate, metteure en scène et médiatrice artistique.

Avec S-composition, Chloé participe à la création de l’opéra citoyen Humanimal à la Ferme de Villefavard en 2018 et assiste à la mise en scène Jean-Pierre Seyvos pour la création Le Chant des arbres à la Mégisserie de Saint-Junien en 2020. Au même endroit, elle co-dirige avec le Collectif Où atterrir ?, réuni autour de Bruno Latour, le projet pilote Nouvelles descriptions des territoires et nouvelles formes de participation à leur transformation soutenu par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

Elle développe des pédagogies innovantes en accompagnement à l’enseignement sur la cartographie des controverses et à la prise de parole en public. 

Olivier Duperron

Saxophoniste, musicien de machines électroniques…

Ses activités musicales se partagent entre les musiques classiques/contemporaines, les musiques improvisées (notamment avec le groupe de jazz Le Maxiphone) et l’enseignement du saxophone au conservatoire de Limoges.

Olivier Duperron commence sa collaboration avec S-composition en 2019 pour le spectacle Qu’est ce que t’as dans le ventre ? Il y jouais des saxophones et utilisais des machines électroniques. Le dispositif électroacoustique assez complexe mis en place pour ce spectacle lui permettait d’agir en temps réel et de diffuser le son en quadriphonie. Il a fallu trouver des solutions (artistiques, techniques, pédagogiques) s’adapter en permanence et inventer.

L’aventure continue avec Le Chant des arbres, spectacle sur lequel Olivier Duperron s’occupe de la diffusion du son spatialisé et de la création de passages musicaux électroacoustiques.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s