Résidence de Mathilde Rader, Olivier Duperron et Dimitri Sourzac

Août 2022 / La danseuse, le musicien et le vidéaste en résidence à Obro pour leur nouveau spectacle « Doline ».

Comme ce trou béant qui se forme petit à petit naturellement, l’être humain évolue jusqu’à lui aussi, peut-être, tendre vers un effondrement sous son propre poids ? Un épuisement physique, moral ou psychique ? Il se laisse influencer par le monde extérieur, identique à l’eau qui s’infiltre dans le sol, semblable à la doline et finit par céder…ou pas.

Doline est une expérience visuelle et sonore, comme un ciné concert spectacle. La danseuse, personnage principal d’une histoire, entraîne le spectateur dans un voyage onirique et immersif fait de paysages réels, fictifs et d’ambiances sonores chimériques.

Doline est une recherche de relations cohérentes entre danse contemporaine, musique et image. Fusionner ces trois arts est l’enjeu de la création.

A propos des artistes

Mathilde Rader

Née en 1988, Mathilde débute la danse très jeune dans une école privée avant d’intégrer les classes du conservatoire de Brive-La-Gaillarde. En 2008, elle obtient son Examen d’Aptitude Technique en danse contemporaine pendant sa formation à l’Atlantique Ballet Contemporain à La Rochelle. Puis elle entre au centre de formation professionnel Mondap’art à Nîmes.

Travaillant sur le Limousin, elle danse aujourd’hui dans différents projets mêlant danse, conte et musique. Elle est interprète notamment pour les compagnies de La Grande Ourse (spectacles jeune et tout public, performances) et la compagnie Sous la peau, Claude Brumachon et Benjamin Lamarche (spectacles tout public, assistante sur des créations avec des amateurs et des enfants).

En parallèle, Mathilde développe sa propre compagnie, la Virevoltée avec des créations collectives pluridisciplinaires. Elle travaille également avec différents groupes professionnels de musique sur du coaching scénique.

Doline est la troisième création de la compagnie.

Olivier Duperron

Olivier DUPERRON a travaillé le saxophone et la musique de chambre avec R. DECOUAIS, S. BERTOCCHI et N. PROST. Il obtient ses prix au C.R.R de LIMOGES en 1992, le Diplôme d’Études Musicales au CRD de ROMAINVILLE en 1995 puis le Diplôme d’État au C.E.S.M.D du POITOU-CHARENTES en 1997. Parallèlement à ces études études musicales classiques, il a très vite éprouvé le besoin d’inventer sa propre musique. Des stages et des workshops avec B. ACHIARY, S. KASSAP, D. LEVALLET, Y. ROUSSEAU, C. TCHAMITCHIAN et les musiciens de «l’Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire» vont l’encourager à développer ses propres projets en faisant le lien entre «musiques de tradition écrite» et improvisation.

Il joue tous les saxophones du sopranino au baryton en passant par le C-Melody.

Depuis 2006, il utilise des machines électroniques (samplers, effets, filtres, logiciels dont «Usine Hollyhock» mis au point par O. Sens). Ses activités musicales se partagent entre les musiques de tradition écrite (quatuor Sax Aeterna de 1996 à 2002 et duo saxophones/percussions avec A. GUYONNET depuis 2011) et les musiques improvisées (trio ELECTRORGANIK, MENTAL MEDICATION, SOLILOCOS, collectif «LE MAXIPHONE»). De nombreux projets lui ont permis de travailler avec C. TCHAMITCHIAN, A. GIBERT, M. MERLE, R. HUBY, Y. ROUSSEAU, P. DESTREM, A. RICROS, C. BOPP, A. BRUEL, G. LAURENT, E. GROLEAU, C. MARTIN, J-P. SEYVOS, etc. O. DUPERRON a eu l’occasion de se produire en FRANCE, au CANADA, en ESPAGNE, en BELGIQUE, en SUISSE et en ALLEMAGNE.
Le Quintet «MENTAL MEDICATION» cofondé avec N. GRANELET obtient le prix de l’Union des musiciens de jazz dans le cadre du tremplin «jazz à Saint Germain» en 2016. Le disque éponyme distribué par Absilone/Socadisc et les Allumés du jazz est salué par la critique (Jazz magazine, la Terrasse, l’Humanité, France
Musique).

La pédagogie tient une place importante et complémentaire de ses activités artistiques. Il est lauréat du concours de Professeur d’Enseignement Artistique en 2013 et enseigne le saxophone au C.R.R de LIMOGES depuis 2016 après avoir
enseigné pendant 16 ans au CRD de TULLE.

Dimitri Sourzac

Ingénieur de formation, Dimitri Sourzac a travaillé pendant 3 ans au sein du centre de création de musique visuelle Puce Muse à Paris en tant qu’ingénieur en informatique musicale. Intégré au projet ANR de recherche PANAM, il a pu travailler conjointement avec les équipes du LAM (Lutherie Acoustique Musique) à la création d’outils numériques permettant l’interaction entre son, image et geste, pour la musique contemporaine, le spectacle vivant, la pédagogie et
l’accessibilité.
Durant son parcours, il aura l’occasion de travailler notamment avec François Bayle et Giorgy Kurtag Jr, pour lesquels il développe des outils numériques. Il décide ensuite de se consacrer pleinement au domaine de l’image, de manière autodidacte, par la réalisation de courts métrages et de clips vidéos. Il intégrera par la suite le master II Trucis à Valenciennes, dans lequel il se formera en profondeur aux métiers des effets spéciaux.
Il travaille depuis maintenant 4 ans au sein de la société Novelab à Toulouse, en tant qu’artiste et ingénieur polyvalent dans les domaines de la vidéo et des effets spéciaux, appliqués à la réalité virtuelle et aux technologies créatives. Il a pu participer à de nombreux projets comme « Songs of Infinity » (Prod D. Aronofsky, Mopop Seattle) , Drip Drop (capture volumétrique, Los Angeles), The ordinary circus girl (Corinne Linder, CIRCA 2019) ou-22,7°C (Jan Kounen,
Molecule).
Parallèlement, il réalise des peintures numériques, des clips, de la musique, et décide de réunir ses passions en co-fondant le groupe de musique et d’image improvisée “La Toile” à Toulouse.

Il rejoint aujourd’hui le projet Doline.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s