Résidence de Brune Campos

Janvier 2023 / L’auteure en résidence d’écriture à Obro.

MARRAKECH est pensée comme une fiction radiophonique musicale inspirée par l’identité des sitcoms et soap-operas.

L’action se déroule en 6 épisodes de 30 minutes. Elle raconte la vie de SYLVIE, une femme de 42 ans évoluant dans le paysage urbain de Bruxelles et cherchant un but à sa vie, sociale et amoureuse. La narratrice qui fait ce récit affiche parfois une distance avec son personnage, et d’autres fois, vibre avec elle, s’emporte, partage ses émotions – de telle sorte
que la frontière est parfois ténue entre la narratrice et Sylvie même si le récit se fait bien à la 3ème personne.
La parole est entre le parler-chanter.

Cette fiction est née à la suite de quatre performances (quatre épisodes) réalisées en live à Bruxelles en 2019 et 2020.
Cette suite narrative et musicale nous a amenés à penser cette fiction en œuvre radiophonique : un récit mis en musique par la création d’œuvres sonores originales par Léo Campbell, et la diffusion d’œuvres musicales d’autres auteurs (par exemple, extrait revisité de générique des “Feux de l’amour”, morceau d’un groupe alternatif bruxellois…)

Marrakech est à la fois un projet radiophonique, musical, narratif et performatif.

Premier épisode : – Sylvie, dans son canapé, seule depuis bien trop longtemps, veut être touchée, on pourrait même dire « Dévorée » du haut de sa tête jusqu’à son dernier doigts de pied. Sylvie s’imagine dans un film, toujours une caméra autour d’elle. Au boulot, elle rencontre Bertrand, technicien expert chez Scarlet.

Léo aux machines électro indus et Brune à la voix nous raconte des histoires tragi-comiques.

A propos de l’artiste

Brune Campos, comme Sylvie, a 42 ans. Elle est formée à plusieurs disciplines en arts vivants (école de cirque, danse contemporaine, chant lyrique…), elle développe un langage textuel et musical qui lui est propre. Son travail prend la forme de performances, d’interventions, de lectures publiques et radiophoniques.

Les influences et expériences dans le parcours de Brune sont en lien avec le projet Marrakech.

Elle grandit avec toute une génération de chanteurs français comme Gainsbourg, Higelin, Brigitte Fontaine, Barbara,…. Grands paroliers et mélomanes par la mise en situation d’événements plus ou moins importants, allant de situations burlesque aux histoires d’amour les plus dramatiques. Habitée par l’interprétation musicale de leurs chansons, elle est
complètement portée par ce patrimoine. Son rêve a toujours été d’être chanteuse.

La rencontre avec les écrits et interprétations de Christophe Tarkos, Charles Pennequin, Cécile Mainardi, Christian Prigent… Toute cette génération de poètes, improvisateurs géniaux, lui ont ouvert la voie vers son écriture et à sa propre interprétation, une mastication verbale où les textes sont interprétés d’une manière tendue, physique, où les mots sortent
de son corps.

Elle côtoie le milieu des conteurs contemporains, en les accompagnant en tant que regard extérieur dans leur construction, interprétation et questionnement. Faire vivre le récit en passant du narrateur au comédien, la musicalité des mots, les ruptures, et capter le moment présent.

Brune a également réalisé deux documentaires sonores diffusés dans plusieurs lieux d’exposition dans le cadre d’un master en art dans l’espace public, et s’est ainsi initiée à la prise de son, d’interview et au montage.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s