Obro : la résidence d’artistes

Gérée par l’association les polyculteurs, la résidence a pour fondement d’être ouverte à toutes les pratiques artistiques.
Sont déjà venus à Obro : photographes, cinéastes, danseur.se.s, chorégraphes, auteur.e.s, musicien.ne.s, compagnies de théâtre, plasticien.ne.s.

Elle met à disposition des résidents un atelier de travail et un logement indépendant (avec 3 chambres doubles) moyennant une participation financière à prix libre.
Les artistes s’engagent à réaliser une restitution de leur travail dans le temps de la résidence ou plus tard s’ils préfèrent, cette rencontre avec le public faisant partie intégrante de l’action de l’association.

Comment venir en résidence à Obro ?

Vous pouvez nous soumettre votre projet via le formulaire de contact ou par mail à contact@lespolyculteurs.org.
Nous vous enverrons en retour les conditions de résidence.

Le dispositif « résidences aidées »

Après une année difficile pour tous les acteur.rice.s de la culture et en particulier pour les créateur.rice.s, l’association les polyculteurs a tenu en 2021 à renforcer son action de soutien aux artistes émergent.e.s en mettant en place un dispositif sélectif de résidences aidées.

Entièrement prises en charge par l’association (transport, repas et hébergement), ces résidences permettent aux artistes de travailler à leur projet sur une durée de deux semaines à l’issue desquelles est proposée une sortie de résidence avec présentation du travail en cours et rencontre avec le public local.

En 2021, deux projets sont soutenus par l’association qui finance une résidence cinéma et une résidence musique et création sonore (d’autres disciplines seront proposées dans les années à venir).
Un accompagnement par un professionnel référent de la discipline concernée pourra être proposé.

Obro [ ’ɔbrɔ ] n. f. (patois limousin).
1. Chose faite : Œuvre
2. Petite branche coupée sur un arbre pour l’enter sur une autre : Ente, greffe.
3. Les fileuses de chanvre appellent Obro la filasse, le chanvre, le lin qu’on leur donne à filer.

Dictionnaire du patois du Bas-Limousin, 1742-1820, Joseph-Anne Vialle